Comment la société gauloise s’organisait-elle ?

carte-des-gaules

Au sommet de la société gauloise régnait une aristocratie, à la fois terrienne et guerrière, fournissant à la société ses chefs politiques et militaires : ce sont les equites décrits par César.

L’aristocratie alimentait aussi la caste sacerdotale, dominée par les druides, et à laquelle appartenaient probablement les bardes, chantres des puissants, des exploits guerriers et peut-être parfois, porte-parole des humbles, agriculteurs et artisans.

Un étroit clientélisme soumettait ces agriculteurs et artisans à des maîtres aristocrates : ils devaient rendre des services obligatoires qui permettaient à l’aristocratie gauloise d’assujettir un grand nombre de ces hommes et mêmes des tribus entières.

Les chefs gaulois étaient le plus souvent désignés par une assemblée, dans laquelle les druides, également chargés des questions de justice, jouaient un rôle prépondérant. Et les pouvoirs de ces chefs demeuraient limités, les peuples gaulois se montrant assez généralement rétifs aux formes d’autorité unique et héréditaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *