Jules César humilie son armée après sa défaite à Gergovie

gergovie-bataille

Des erreurs commises par Jules César ? Très peu sont avouées par l’auteur de la Guerre des Gaules. Lorsqu’il est question d’erreurs commises, les personnes sont toutes désignées : les légats, les soldats.

Bellum Gallicum devait servir à glorifier César, il ne faut jamais l’oublier…

Extrait choisi : après la défaite de Jules César à Gergovie

Le lendemain [de sa défaite devant Gergovie], César, ayant assemblé ses troupes, leur reprocha leur manque de réflexion et de sang-froid : « Ils avaient décidé d’eux-mêmes jusqu’où ils devaient aller et ce qu’ils devaient faire, ils ne s’étaient pas arrêtés quand on avait sonné la retraite, et les tribuns, les légats même n’avaient pu les retenir. Il leur expliqua de quelle importance était le désavantage de la position, et quelle avait été sa pensée à Avaricum, lorsque, ayant surpris l’ennemi sans chef et sans cavalerie, sûr de la victoire, il y avait pourtant renoncé, parce qu’il ne voulait pas éprouver dans cette rencontre les pertes, fussent-elles légères, que lui aurait value le désavantage de sa position […] Et il ne demandait au soldat pas moins de discipline et de domination de soi-même que de courage et de force d’âme »

Après cet épisode, narré dans la Guerre des Gaules, Jules César s’arrête là, et enchaîne étrangement sur sa levée du siège de Gergovie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *