L’image des Gaulois dans les manuels scolaires avant 1945

gauloisA l’école primaire, avant 1945, les manuels maintiennent l’image de Gaulois sauvages, que Rome aurait civilisé. Le sacrifice de Vercingétorix conserve une place estimable : il faut se battre pour la patrie. Le secondaire n’observe les Gaulois que sous l’angle de la culture gréco-romaine, auxquels ils eurent la chance d’être associés. Les « messages » de la Troisième République continuent leur martèlement implacable ; en dépit de critiques et de réactions que publient certaines revues pédagogiques.

Sous le régime de Vichy

Sous le régime de Vichy, les thèmes du vieux pays réapparaissent : tirons la leçon de notre échec et la France resurgira. Mais à la différence des années 1870 il n’est plus question de préparer la revanche, il s’agit de relever le pays en retrouvant ses anciennes valeurs, lesquelles ne diffèrent pas trop de celles des vainqueurs. Construisons un nouvel ordre. D’un mal (la défaite) resurgira un bien (un nouvel ordre). A l’instar de la défaite de Vercingétorix, de laquelle a émergé la civilisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *