Archives pour l'étiquette tullianum

La reddition de Vercingétorix vue par Dion Cassius

Dion Cassius est un personnage considérable qui exerça les plus hautes charges tout en composant une oeuvre historique parmi les plus érudites qui nous soient parvenues de l’Antiquité. Ce personnage est tout de suite moins considérable lorsqu’il relate la reddition de Vercingétorix, en 52 avant J.-C. Dion Cassius propose en effet une version peu crédible.

Extrait :

Vercingétorix aurait pu s’échapper, car il n’avait pas été capturé et restait sans blessure, mais espérant (car il avait été autrefois en amitié avec César) pouvoir obtenir son pardon, il alla le trouver sans s’être fait annoncer : il apparut brusquement devant César qui siégeait sur une tribune, jetant le trouble chez certains des assistants. En effet, il était, autre autre, très haut de taille et avait l’air terrible sous les armes. Lorsque le calme fut revenu, il ne dit pas un mot, mais tomba à genoux et, les mains jointes, il supplia. Voilà qui frappa de pitié tous les assistants, qui se souvenaient de sa fortune ancienne et le voyaient aujourd’hui en une condition aussi émouvante. Mais César fit le contraire : il lui reprocha précisément ce sur quoi il comptait le plus pour son salut, et, en opposant sa rébellion à son amitié, il fit paraître sa trahison plus insupportable encore. Donc, à cet instant même, il ne le prit nullement en pitié, le faisant aussitôt mettre aux fers. Quant à la suite : après l’avoir produit à son triomphe, il le fit mettre à mort.

Dion Cassius, Histoire Romaine, 40,41

Le livre Guerre des Gaules : un livre de propagande

guerre-des-gaules-bellum-gallicum

Nulle part dans son ouvrage Bellum Gallicum, l’auteur Jules César ne parle de son intention de nourrir les travaux futurs des historiens romains et antiques de son temps et postérieurs.

L’ouvrage Guerre des Gaules est au contraire un ensemble de notes prises pendant sa conquête des Gaules aquitaine(sud-ouest de la France actuelle), celtique (centre et nord-ouest de la France actuelle) et belgique (nord-est de la France actuelle), qui avaient vocation à servir la propre histoire personnelle de Jules César.

Continuer la lecture de Le livre Guerre des Gaules : un livre de propagande